La rénovation d’une maison ancienne dans la ville de La Loupe : quels sont les travaux à prévoir avant sa mise en vente ?

Partager sur :

Pour vendre une maison ancienne dans les meilleures conditions, certaines dépenses préalables s’avèrent nécessaires. Ce sont celles à allouer à la rénovation du bien. Quels sont les travaux rentables à prioriser ? Nous vous en parlons dans cet article.

Les petits travaux qui changent tout

La rénovation d’une maison ancienne dans la ville de La Loupe ne signifie pas forcément d’importants chantiers. Il peut s’agir de petites réparations peu coûteuses, mais dont le résultat peut tout changer. 

Réparer les robinetteries défectueuses dans les pièces d’eau, poser un nouveau papier peint ou une peinture neutre aux murs, remplacer les vitres cassées sont des gestes habituellement négligés, mais qu’il est recommandé d’adopter avant la mise en vente du bien. Le résultat donne l’impression que la maison est bien entretenue, ce qui retient favorablement l’attention des acheteurs. 

Les extérieurs doivent aussi être mis en valeur pour susciter une première impression positive venant des acheteurs. Cela concerne la façade de la maison, ses espaces extérieurs et les dépendances (garage, balcon, terrasse, véranda…).

La rénovation des installations de confort est indispensable

La vétusté des installations de confort d’une maison ancienne fait baisser son prix lors de l’estimation et fait fuir les acheteurs. En revanche, leur rénovation avant-vente permet de la céder dans de meilleures conditions. 

La mise aux normes du système électrique et du gaz est à prioriser afin de renforcer la sécurité. Notez que tout bien de plus de 15 ans doit subir un diagnostic électrique. 

Les travaux pour améliorer la classe énergétique du bien doivent aussi être effectués. Selon l’état de l’existant, ils peuvent concerner l’isolation de la toiture ou des combles, l’installation d’un nouveau système de chauffage, ou encore le renforcement des ouvertures.